PRIMO-ARRIVANTS
EN RUE

Ce service du Pôle Relogement propose un accompagnement pluridisciplinaire et immédiat pour les personnes signalées comme "primo-arrivants". C'est à dire des personnes qui sont à la rue depuis moins de trois semaines ou qui sont sur le point de perdre leur logement.

Le profil du primo-arrivant en rue

Pour pouvoir intégrer le projet, la personne doit réunir plusieurs conditions. Il doit s'agir d'une personne isolée et majeur qui vit la première expérience de la rue de sa vie. La personne doit être à la rue depuis au maximum 3 semaines. Pour pouvoir bénéficier d'un suivi, la personne doit aussi présenter une problématique en santé mentale et/ou d'assuétude.

De plus, la personne doit adhérer au principe du logement de transit ainsi que sur les règles de la vie en communauté. Elle doit aussi avoir la possibilité et la volonté d'accéder à des allocations de remplacement (revenu d'intégration sociale, chômage, mutuel, etc.). La personne peut sortir d'une institution et doit, naturellement, accepter de payer les charges relatives à son logement de transit ainsi que celles de son futur logement.

Le trajet du primo-arrivant

La première étape de la prise en charge se fait par l'intermédiaire du Capteur logement du Relais Social lors de ses permanences à l'Escale ou à l'Atelier Recherche Logement du CPAS de Mons. Le Capteur présente alors le dossier au pôle relogement qui analyse la demande. Si celle-ci remplit les conditions présentées ci-dessus, une rencontre avec la personne est organisée dans les plus brefs délais. L'objectif est alors d'installer rapidement a personne dans un logement de transit et d'entamer un travail de rétablissement avec celle-ci pour aller vers une mise en logement définitive.

Un service préventif et curatif

L'objectif de travail est double. Dans un premier temps, le service se veut « préventif » : éviter à l’usager de se chroniciser en rue en proposant des structures d’accueil et/ou un logement captés au préalable. Dans un second temps, le service souhaite être « curatif » : accompagner l’usager, en fournissant un accompagnement social évolutif, afin de pouvoir aller vers une pérennisation du logement.

Partenaires du projet

Grâce aux maisons d'accueil Métanoïa et Saint-Paul, le service Primo-arrivants en rue dispose de plusieurs logements et lits de rebonds en attendant une mise en logement pérenne des usagers. Des conventions on été signées avec plusieurs partenaires sociaux liés au secteur du logement : l'agence immobilière sociale, l'asbl Fées, la Société de logement sociaux ainsi que des propriétaires privés et des agences immobilières.

Plus d'informations

Pôle Relogement

polerelogement.rsumb@gmail.com

0493 38 86 96